Vente de volailles – Amap Rezé Saint Paul

Afin d’envisager de lancer un nouveau contrat merci de nous faire savoir par l’intermédiaire du sondage si vous seriez intéressé, (à peine 1 mn de votre temps)

suivre ce lien FILL IN USING GOOGLE FORMS

Peut-être connaissez-vous la ferme auberge de La Touche (http://www.fermeaubergelatouche.com/) qui vend ses volailles prêtes à cuire au Corbu’ une fois par mois ?
Nous aurons bientôt l’opportunité de leur commander des volailles à travers l’Amap Rezé Saint-Paul. Aussi, pour bien préparer le contrat à venir, merci de bien vouloir prendre 2 minutes pour nous aider !
Bien cordialement,
Pour l’éleveur,
Pierre-Yves

« Nous sommes agriculteurs depuis plus de 12 ans. Notre ferme est spécialisée dans l’élevage de volailles. Nous avons actuellement la valeur de 2 salariés à temps plein.

Nos poulets arrivent à la ferme le jour de l’éclosion. Nos canards et nos oies ont déjà 4 à 5 jours lorsqu’ils sont livrés, (ses petites volailles sont fragiles les premiers jours de vie).

Les pintades ont déjà 6 semaines quand nous les recevons : La pintade est une volaille plutôt capricieuse ! Elle a besoin de beaucoup de chaleur pour bien grossir. Il ne lui faut aucun stress pour ses premières semaines de vie.

Nos volailles sont élevées en plein air et nourries avec les céréales cultivées dans nos champs; nous avons 50 hectares (blé, maïs, pois, féverole). Notre méthode de culture est réfléchie. C’est-à- dire qu’une rotation des cultures est réalisée pour permettre au sol de dégager le maximum d’éléments nutritifs pour la plante. Cette rotation permet également de protéger les cultures de certaines maladies, et d’éviter ainsi les traitements fongicides.
La culture de pois et féverole permet une réserve d’azote dans le sol qui sera utilisée par le blé à suivre, et évite ainsi un apport d’azote extérieur.
Pour certaines cultures (comme le maïs), le travail du sol suffit à éviter la croissance de « mauvaises herbes ». C’est l’une des alternatives que nous utilisons pour avoir moins recours au traitement.

Nous faisons partie du réseau « Bienvenue à la ferme », avec lequel nous sommes engagés à une culture et un élevage réfléchis, raisonnés. Cet engagement est pris par le biais d’une charte commune (cf. http://www.bienvenue-a-la-ferme.com).

Noëlle, Annie, et Yannick »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :